Tags

, , , , , , , , , , , ,

Spécial London Design festival – La Design Week à Londres, c’est un peu comme à Milan – le show est partout en ville. Il y a de nombreuses installations design un peu partout. Une façon pour les designers de montrer leur création et leur univers et pour les visiteurs, une façon de vivre le design. Nous, on a adoré une des installations éphémères les plus marquantes de cette quinzième édition, la villa Walala. Une magnifique installation située à l’est de Londres, au coeur de la City, au design graphique et colorée, juste pour le plaisir des yeux. Et en plus, c’est une française ! On vous montre.

L’installation ressemblait  à un château gonflable que l’on pouvaient traverser pour notre plus grand plaisir, réminiscence joyeuse de notre enfance. L’artiste française, Camille Walala, a transformé l’espace avec un château gonflable géant (1200 mètres carrés de vinyle), oversize, avec son style fait de couleurs joyeuses et motifs géométriques éclatants.

Tout contraste avec la rigueur de la gare et des buildings modernes qui entourent la Villa Walala. Jeux de couleurs, de formes géométriques, matières souples et légères, toute l’installation était faite pour déstresser les gens qui se rendent à leur travail le matin, égayer la routine.

On retrouve toutes les sources d’inspiration de l’artiste dans cette œuvre surprenante : l’art africain, le Pop Art et le mouvement Memphis des années 80. Un véritable antidote contre la grisaille.

Quelques chaises longues étaient là pour accueillir les plus chanceux le temps de la pause dej. Les autres, pouvaient se relaxer sur les marches qui entourent l’esplanade, également habillées de façon multicolore par l’artiste. Ses projets ont pour but de faire sourire les gens, et c’est réussi.

Pour les amateurs ultra fashion, l’artiste a décliné son univers graphique sur des coussins. Bonne idée !

coussin Walala